Cela fait depuis mes études à l'Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Limoges que je pratique la gravure.

J'ai une préférence pour l'eau forte, et le travail à l'aquatinte.

J'aime le coté incisif et nerveux que permet le travail de la pointe à graver sur le métal.

Depuis quelques années, je rehausse mes gravures sur papier avec de la laque, souvent avec un travail en relief, rehaussé de poudres de bronze et de feuilles d'or de différents orients.

Cela donne un coté précieux que j'affecte tout particulièrement.

 C'est souvent mon travail du soir, un peu ma récréation, si je peux dire, et je m'amuse beaucoup à ces petits exercices.