​Je vis en Alsace depuis presque dix ans avec le peintre et graveur Aymery Rolland (www.aymeryrolland.com) et notre fille Solène.

Après le Gard, Paris et le limousin je me sens bien dans cette Alsace dont je suis originaire.

Active au sein de la fédération des métiers d'Arts d'Alsace dont je suis l'un des vice-président j'apprécie la diversité et la richesse des métiers d'art dans notre région, tout comme la solidarité des créateurs, leur engagement et leurs talents.

   
Créatrice depuis plus d'une vingtaine d’années dans le domaine des arts décoratifs j’alterne la collaboration avec l’industrie du luxe avec mes collections personnelles en laque et porcelaine.
Panneaux d’ornement, coupes, boites  ou bijoux, la matière est magnifiée par des décors toujours très elaborés. La feuille d'or gravée se mêle aux graphismes végétaux et aux éléments géométriques ; le jeux des couleurs, la densité des pigments  permet la création d' objets luxueux et raffinés.

Pour moi, tout est toujours histoire de coup de foudre : celui pour le manuscrit enluminé  des Très riches heures du Duc de Berry, qui fut à l’origine de ma « vocation » et qui me dirigea très jeune vers les cours des  arts décoratifs de Strasbourg, puis encore une petite tasse  le Longwy entre-aperçue chez ma grand-mère qui m’amena tout droit à  l’Ecole nationale des arts décoratifs de Limoges, où je fis à vingt ans mes premières réalisations dans l’atelier de création de la manufacture Bernardaud.
C’est encore un petit inro japonais du musée Guimet qui fut à l’origine de  ma passion pour la laque, aidé en cela par les précieux conseils du maitre d’art Isabelle Emmerique.
Ensuite, c’est le plaisir de faire, d’expérimenter, d’arriver à l’objet dont on rêvait…..et de continuer chaque jour au calme de son atelier.